Étiquettes

, , ,

Notre Titanic n’a pas coulé! la boite transfert fonctionne de nouveau à merveille et adieu Montevideo,
Bonjour Colonia,  _DSC3466 reduc1500 recadré

le ferry « Buquebus »à Buenos Aires  Buquebus reduc 1400_DSCN8849

(infos pratiques: il vaut mieux prendre le ferry à Colonia pour rejoindre Buenos Aires, c’est moins onéreux – tarif du 1er ferry à 4h30 du matin:  250 euros pour un camion de 10m de long et pour 2 personnes et pour 3h de traversée sans soucis – Par la route, il faut contourner le Rio de la Plata, faire un détour de 400 km environ et se payer les embouteillages de l’entrée à Buenos Aires!)

DSCN9181 reduc1500

et nous arrivons au centre de Buenos Aires, cette capitale surnommée le « Paris » de l’Amérique du Sud

 

 

Et nous sommes partis pour une grande traversée ouest est de l’Argentine sur la mythique RN7 (une autre!) Hé bien pour tout vous dire, cette route est monotone à souhait, même avec un rayon de soleil et quelques gouttes de pluie, les lignes droites s’étirent à l’infini… RN7 sous la pluie reduc1400_DSCN3701

Parfois quelques lagunes avec ses oiseaux migrateurs, les aigrettes, flamands, cigognes égaient notre chemin, parfois des hérons garde-boeufs

RN7 Ibis et lagune reduc1400_DSCN3676

si bien nommés, qui vaquent à leur tache, et ils ont du travail… ici les troupeaux sont immenses (et la viande absolument délicieuse!)

RN7 py troupeaux pano_DSCN3681

J’aime regarder les cigognes, dames élégantes de blanc vêtues avec des touches de noir, d’orange qui règnent sur les eaux des lagunes, fières sur leurs grandes pattes orange comme les demoiselles aux jambes longues, effilées, celles qui font monter le plaisir…

Dans la ville de Mercedes (tiens encore étoile filante qui passe), pas de camping, pas de parc public et il n’est pas trop conseillé de fixer son camp dans la banlieue; alors en plein centre ville, nous avons parqué notre maison sur roues le long d’un trottoir pour une nuit étoilée (normale ici). L’hospitalité, la gentillesse des argentins a fait le reste!

Famille Roque et foot reduc1600_DSCN3709Roque Enzo foot Merces reduc 1800_DSCN3713

Roque et sa famille nous on pris sous leur protection et nous avons découvert le monde du foot. Roque est arbitre, Enzo son fils est un passionné de foot, il joue, rêve d’être un pro, est couvert de médailles, son rêve: jouer au PSG. Il connait tous les joueurs… et moi j’acquiesce par politesse devant ces noms qui me sont inconnus! je déteste le foot mais ce jour, j’ai tu mes convictions!

Après plus de 1000 km, nous arrivons à Mendoza, une grande ville oasis qui vit de ses activités vinicoles, et qui se languit sous l’ombre de ses arbres

Mendosa et Claude reduc1800_DSCN8876Mendosa Noel et Hibiscus reduc1800_DSCN8872

et ici, sous un soleil de plomb, à l’abri de grilles ( dans le pays les villes ne sont pas toujours bien sûres) comme chez nous,  le Père Noël est attendu à la grande joie des enfants (il est malin le père Noel, il passe entre les barreaux!), trop beau,  les Hibiscus remplacent les roses des neiges!

Enfin, devant notre capot moteur,  les Andes pointent leurs dents qui accrochent un peu les étoiles

RN7 les Andes enfin reduc1800_DSCN3766Piste ripio Andes et orage reduc1800_DSCN3788PY Andes Mt EL Mercedario et Lagune Barréal_DSC7020  La lagune de Barreal (un spot pour les amoureux du char à voile)

Les Andes Claude et ME reduc 1800_DSC7012

A l’horizon, le Mont El Mercedario, le deuxième sommet des Andes avec ses 6770m. Et oui, Claude à remis sa polaire!Andes sous orage reduc1800_DSC7015Andes chaine de reduc1800_DSC7057

Puis pour les jours prochains, 1800 km sur les pistes des Andes, avec un peu de trek pour oublier les cahots des pistes et remettre nos carcasses en état, des visites d’observatoires qui scrutent l’infiniment grand… et, un peu moins loin,  la Bolivie, et…

Le voyage continu….demain

BON NOËL à vous tous14 AMSUD CHILI déco Noel du ME DSCN0190

Publicités